fbpx

Assurer la BIOSÉCURITÉ de sa clientèle

Le 14 mai, la Clinique dentaire Hélène Nadeau de Saint-Georges s’est dotée du premier logiciel de traçabilité dédié à la stérilisation en Amérique du Nord : Steritraces. Elle sera la première clinique dentaire de la région et l’une des premières de la province à miser sur ce système.

En tout temps, la Clinique dentaire Hélène Nadeau sera en mesure de prouver que les instruments utilisés sont bel et bien stériles, sans délai, en conformité avec les attentes de sa clientèle et le standard de qualité qu’elle s’est fixé. Ainsi, le lien entre le patient, les dispositifs médicaux, le cycles de stérilisation ainsi que tous les tests qui permettent de contrôler la qualité de chaque étape du processus seront désormais informatisés et notés à vie dans les dossiers des clients.
Une entreprise à l’avant-garde

« Nous sommes fiers d’être à l’avant-garde et de pouvoir réellement assurer la biosécurité de nos clients, soutient la propriétaire Dre Hélène Nadeau. Nous avons fait le choix d’adopter ce qui est bon pour nos patients, même si notre ordre professionnel ne nous l’impose pas encore. » En effet, les normes québécoises n’exigent pas encore la traçabilité et les contrôles de chacun des cycles de stérilisation.

En Ontario l’an dernier, un organisme de santé publique a forcé la fermeture d’une clinique de Kingston puisqu’elle n’a pas été en mesure de démontrer efficacement la stérilité réelle de ses instruments. Plusieurs pratiques ontariennes ont dû apporter des modifications majeures à leurs processus de désinfection/stérilisation depuis, et ces standards appliqués à l’extérieur de notre province ne sauraient tarder à s’établir ici.

Steritraces permettra d’éliminer les risques de contamination et de rappels. Chaque cycle de stérilisation est validé individuellement et non journalièrement, hebdomadairement ou mensuellement comme ça se fait dans le domaine au Québec. Cela fait en sorte que le danger de contamination croisée pratiquement inexistant.

Michel Dufault, propriétaire de l’entreprise Steritraces, Anne-Marie Veilleux et Lysane Bernard, hygiénistes dentaires lors de la formation reçue pour l’utilisation de la nouvelle technologie.

Michel Dufault, propriétaire de l’entreprise Steritraces, lors de la formation donnée à l’équipe pour l’utilisation de la nouvelle technologie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AVIS IMPORTANT

Pour les 2 prochaines semaines, l’Ordre des Dentistes du Québec nous demande de traiter seulement les urgences extrêmes: fracture dentaire douloureuse, abcès, enflure et cellulite en sont des exemples. Tout traitement électif (nettoyage, plombage, soin cosmétique, etc.) sera reporté à une date ultérieure indéfinie. NOUS NE DEVONS TRAITER QUE LES GENS NON À RISQUE ET NON CONTAMINÉS.

Notre Ordre travaille actuellement pour nous fournir une liste des centres où les clients potentiellement atteints du Covid-19 nécessitant des soins d’urgence devront être traités. ILS NE SERONT PAS PRIS EN CHARGE À NOTRE CLINIQUE.

Pour toute urgence réelle, laissez-nous une note via notre page Facebook. Nos dentistes s’assureront de vous répondre dans les plus brefs délais. Vous pouvez aussi laisser un message sur notre boîte vocale, qui elle sera consultée à tous les jours.

Toute notre équipe vous remercie pour votre compréhension. Solidairement, votre santé nous tient toujours à cœur. Prenez soin de vous et de vos proches.